Un nouveau livre sur l’eutonie, écrit par Benoit Istace, Christianne Istace Mélot et Claudine Drion

 » Avez-vous déjà eu l’impression d’être courbaturé.e, tendu.e, sans force, ou d’avoir le souffle court ? Avez-vous déjà ressenti des douleurs dans le bas du dos, des articulations qui s’ankylosent ? Vous êtes-vous déjà fait mal dans un effort trop violent ? »

Ce livre est écrit pour vous, afin de vous présenter des exercices à pratiquer dans la vie quotidienne.

Parcourir l’eutonie par la lecture, essayer quelques exercices proposés, c’est ce que vous découvrirez en vous procurant le livre ci-dessous.

«L’eutonie, un chemin d’harmonie consciente»

promo livre mai 2020

 

Eutonie et périnée

Eutonie et périnée

Claudine Drion, eutoniste. https://claudinedrion.wordpress.com/

Le périnée est une région très importante pour le soutien de la masse abdominale et des viscères. Un dérèglement peut conduire à des pathologies de type descente d’organes ou incontinence urinaire.

La prise de conscience des os du petit bassin (ischions, pubis, branches ischio-pubiennes, coccyx-sacrum) donne une connaissance de la zone où s’insèrent les muscles du périnée. Ces sensations conscientes s’intègrent dans l’approche de la globalité du corps et donner ainsi peu à peu, par des exercices que l’on peut pratiquer seul-e, la capacité de détendre et de tonifier le périnée.

Selon l’ouvrage de Françine Doucé, l’eutonie aura pour objectif de rééquilibrer le corps et d’agir sur l’ensemble de la tonicité. C’est une technique d’éducation du mouvement. L’eutonie a pour but d’équilibrer le tonus des muscles qui forment le périnée. En effet, cette méthode se fond sur l’hypothèse qu’un grand nombre des pathologies provient d’un excès de tensions musculaires émotionnelles et/ ou psychologiques. L’évaluation de cette méthode se base essentiellement sur le ressenti des élèves.  Les exercices proposés seront adaptés et modifiés en fonction des besoins des élèves selon leurs ressentis et leurs sensations existantes.

Christine Chautemps, quant à elle, propose la découverte du bassin eutonique avec une balle qui glisse sur toute la surface du bassin pour en ressentir l’enveloppe ou avec laquelle on tapote pour en ressentir la continuité osseuse.

Le périnée est un ensemble de muscles, de tissus et d’organes. Les muscles de la partie externe, le plancher pelvien, forme un 8 du pubis à l’anus. Prendre soin de son périnée équivaut à le garder vivant et habité. On y gagne en plaisir, en bien-être et en confiance en son corps. Le mot périnée, comme nous l’indique l’étymologie grecque « péri-naos », signifie « autour du temple ». Il faut porter une attention particulière aux femmes ayant subi des violences sexuelles, à ce qu’elles peuvent ressentir ainsi que leur laisser un espace pour s’exprimer. Les exercices du périnée représentent un réel chemin pour

Propositions de consignes

  • Proposer de palper ses os du petit bassin, de les tapoter légèrement.
  • S’asseoir sur le bord d’une chaise pour sentir ses ischions, les « sitting bones », ces

os sur lesquels on s’assied ; rouler un peu d’avant en arrière et d’arrière en avant.

  • Placer une petite balle de mousse sous ces os et jouer à resserrer un peu les muscles

autour de cette balle (c’est le périnée qui agit).

  • Quand la conscience des os s’installe peu à peu, proposer de se mettre à « 4 pattes »

et dessiner comme si l’on avait un crayon au bout du coccyx, puis des ischions.

  • A la fin de la séance, s’étirer calmement dans la position que chacune préfère, bailler,

prendre le temps d’habiter toute la zone du petit bassin.

Solliciter un demi-bassin après l’autre permet de ressentir la micromobilité des articulations du bassin en comparant un côté à l’autre et en distinguant d’éventuelles différences. Ces sensations conscientes permettent de mieux habiter la zone du petit bassin et d’en stimuler la proprioception.

Bibliographie

  • Christine Chauteamps, L’eutonie une préparation à la naissance autrement, Amyris, 2017.
  • Blandine Calais Germain, Le périnée féminin et l’accouchement », Désiris, 1996.
  • Françine Doucé, Rééducation du périnée par l’eutonie, Ardhome, 2010.
  • Claudine Drion : https://claudinedrion.wordpress.com/

 

 

 

 

Périnée féminin

Périnée masculin

Eutonie

Cela fait 20 ans que j’enseigne l’eutonie et je suis émerveillée d’être dans l’observation de personnes qui évoluent, de voir le vivant à l’œuvre – la vie vécue.  En tant qu’eutoniste, c’est une  observation neutre et bienveillante qui crée un espace où les consignes permettent aux élèves de ressentir, d’évoluer à leur façon et d’être en relation.   Claudine Drion